La Commission Santé de L'Association des Petites Villes de France, qui fédère les villes de 2500 à 25000 habitants, a eu lieu en visioconférence.

Présidé par Xavier Nicolas, Maire de Senonches, le thème central de cette réunion était porté sur les enjeux de la désertification médicale. Le postulat de départ, que l’APVF avait déjà soulevé en 2019, est qu’une fragilisation de l’offre de soins, particulièrement dans le domaine de la médecine spécialisée, vieillissement des praticiens qui touche la médecine générale et spécialisée et difficulté de ces praticiens à trouver des remplaçants.

« C’est un phénomène qui risque de s’aggraver dans le futur. C’est à nous, Maire de petites communes, de mettre en place des actions concrètes pour les années à venir. Nous sommes aujourd’hui dans l’urgence et ces actions mettent parfois quelques années à éclore. Voilà pourquoi nous souhaitons une égalité des territoires en matière de santé et nous allons faire des propositions au gouvernement pour nous faire entendre ».

Facilitez vos démarches avec nos services en lignes